Créer un site gratuitement Close

HISTOIRE DES FANG

 Bref rappel historique

 

L’origine des Madzona (fan)

 

Disposant de très peu d’information précises écrites sur l’histoire des madzona c'est-à-dire le peuple fan nous nous contenterons des données de la tradition orale,puis nous rapporterons les quelques hypothèses en notre connaissance,qui ont été émises à ce jour sur l’habitat originel des Fan.

 

Les études effectuées par G BALANDIER au woleu Ntem  situe  l’établissement des fans dans la deuxième moitié du 18ème siècle.

 

E.TREZENEM rapporte que les « fang seraient parvenus dans le moyen Ogooué au début du 19ème siècle et leur arrivée sur l’estuaire doit se situer  vers 1850.

A l’extrême de leur poussée, ils atteignirent la région de Sette-Cama vers 1890.

 

            Entre autres, P.ALEXANDRE s’est intéressé aussi au problème des origines de ce peuple. Mais soulignons d’abord l’hypothèse du père TRILLES situant l’habitat originel des Fan au soudan  Oriental.

 

            Une autre hypothèse et probablement la plus ancienne.

Elle fut formulée par le révérend père   TRILLES qui situe l’habitat originel des Fan dans la région d’Afrique où prennent naissance les affluents du Nil, aux environs de Fachoda. Selon cet auteur, les Fan sont chassés dans cet habitat originel par les Benvu. Une première migration les conduit dans une région où coule une large rivière et où se trouve un immense marais.

 

            Un certain auteur du nom M.BARRET a assimilé cette rivière au Bar El Ardh (fleuve coulant parallèlement au Chari) et l’immense marais au lac Tchad.

 

Les fan sont de nouveau chassés de cette région par des guerriers Baghirmi.ils entament  alors une longue migration à travers le Cameroun par une rivière identifiée par P.ALEXANDRE comme étant la Sangha. C’est au moment de la traversée de cette rivière qu’intervient la séparation.

            Les groupes qui avaient traversés le fleuve sont probablement ceux dont sont issus les fan du Gabon, Guinée équatoriale. Le groupe qui s’était fixé de l’autre coté du fleuve est celui dont sont issus les Bulu et les Beti  du Cameroun.

 

            Ces différentes thèses s’appuient exclusivement sur l’usage du Mvett (cordophone de raphia) entre les « Pahouins », les peuples de la république  centrafricaine.

Dans celui-ci l’auteur relate le récit d’AFIRIKARA   en qui les fan voient leur ancêtre commun .ce récit fait état d’une origine  septentrionale du groupe pahouin  viendrait du nord-est de leur pays actuel.

 

            On raconte qu’Afirikara fondateur du groupe Madzona (Beti ;Bulu ;Fan ;okack ;Mvèn ;Ntumu ;Eton ;Bene ;Zaman etc..) eut six enfants dont une fille l’aîné s’appelait Fan Afiri,le deuxième Okack-afiri,les jumeaux Mevu-M’affiri  et Ndene Afiri, le cinquième Ntumu-afiri et la fille Ngè-afiri.

Ces derniers viendraient d’oküi (ce mot fan signifie en français le nord ou l’amont).

 

Le groupe ethnique fan proprement dit, en effet se subdivise généralement en plusieurs sous-groupe ou branches et se repartit géographiquement de la manière ci après citée : les « Ewondo », les « Bulu », les « Ntumu » ces derniers se situent à cheval entre le Cameroun et le Gabon et la guinée Equatoriale .on trouve également au cameroun les « Bene », les « fan », et les « Eton » mêlés aux « fan » proprement dit qui ont donné le nom du groupe entier. on trouve les « okack » en guinée  équatoriale ,les « Mvèn » dans le département du haut Ntem à  Minvoul,non loin de là en territoire du congo dans la region de suanké ,on retrouve les fan mais leur nombre n’est pas aussi important qu’ailleurs .les « Zaman »habitent l’ogooué ivindo,alors que les « Betsi » se retrouvent à Mitzic ,à Medouneu et dans la région de l’estuaire du Gabon où on les retrouve mêlès aux Mekèn.ces derniers en effet,sont cantonnés dans le moyen-ogoués et dans l’ogooué Maritime,à leur groupe se rattachent les ossyéba.

 

  Comme toute la population du nord Gabon la population de mitzic est composée en grande majorité des fang.

Les fang qui étaient 125OOO en 1958 forment aujourd'hui plus du tiers de la population gabonaise dont ils occupent le nord ouest ils étaient 425000 en 1992.

 

 

® Memoire de Maitrise « la colonisation du Nord-Gabon,Woleu-Ntem,de 1902 à  1932 »

MBA Biyogho jean Paul Libreville, Septembre 1985.Département d’Histoire Université Omar Bongo.

 

 

 

 

     

 

Commentaires (40)

1. Gaston BIYOGO BI NDONG 22/03/2006

Très bonne initiative et très encourageant
Je souhaite que la doc soit assez fournie car sur les Fang, on peut trouver bien des choses chez G. BALANDIER et ailleurs
Félicitations
Ton Aîné Gaston

2. Obiang Mvé Jean Marc 28/05/2006

Braaavvvooooo!!!!Bonne entreprise somme toute pour cette brêche que tu fais pour ouvrir Mitzic aux mitzicois et au Monde.Beaucoup d'encouragements.Pour les points sur les origines des fangs n'oublis pas de consulter les écrits de Cheik Anta Diop.Encore congratulations!!!!!!!

3. Aymard Mba 10/02/2007

Je ne sais pas koi te dire appart merci car tu sais je suis un gars de mitzic et j'etudie en chine.On a un site appeler monefang et il essaye de faire connaitre les fang d;'bord entre eux et de part le monde.Et dans le forum de ce site on parle actuellement du congres pahouin de Mitzic alors n'ayant aucune info fiable a ce sujet je me suis lance sur google en cherchant tt ce ki concerne ma ville natale Mitzic.Voila comment je suis tomber sur ce site alors je peut te dire combien grande a ete ma surpriz de voir ca vu ke ds notre petite ville il n'ya meme pas encore le net.Alors pour pas faire long bon courage et vraiment merci encore.Pour finir je souhaiterais bien te connaitre et savoir ki t'es et d'ou a Mitzic moi je suis le petit fils d'un certain Edzang Mve a Mitzic centre et pour tout te dire j'adore mon Okano malgres le faire d'etre aussi loin..........Bon vent et ecris moi si tu peux.........Akiba anen!!!!
PS:www.monefang.com ca te plaira j'en suis sure.

4. Cyriaque Akomo-Zoghe 26/02/2007

Salut!!! Je suis aussi ravi que vous car ce site constitue un patrimoine culturel de tous les Mitzicois, où qu'ils soient et quoi qu'ils fassent. Moi, je souhaite que les différents commentaires se fassent de temps en temps pour permettre à notre site de vivre. Je vous salue au passage et vous prie de bien vouloir laisser vos suggestions pour ce qui est des sujets afférents à notre cher Okano. C'est très nostalgique de lire l'histoire de ma ville depuis l'étranger. C'est vrai que la France n'est pas très loin de Mitzic, mais mon Mitzic me manque beaucoup. Vive la jeunesse mitzicoise, vive le département de l'Okano, vive le peuple fañ pour que vive le Gabon! Meligheyang!!!

5. MVE NTOUGOU 04/05/2007

Je vous remercie pour le grand boulot que vous abattez. Toutefois,il serait judiciable de consulter une des bibliothèques suivantes: Jean Marc EKOH ou Marcelin OBIANG ENGO.
Vala mina ye bele bi dzima bi nnen bi ayi.
Akiba a bobedzan olugu onen!!!

6. Administateur du site 14/06/2007

merci mon cher frère je garde en mémoires vos remarques.
A+.

7. BEKALE ESSINGONE Laurent 19/09/2007

je suis one peux plus ravis de tomber sur un tel site te de savoir qu'un frère, un gaçon de chez moi ait puit pensé à nous mettre sur la scene internationale et vraiment je ne trouve pas les mots pour t'exprimer ma satisfaction mais mon frère ce je peux te dire c'est que loin de là où je suis en tunisie je plus que fière de toi et j'aimerai te connaitre si tu le veux bien je suis de MITZIC du village Metui actuel quartier de même nom et pour le moment ma famille vit au quartier Villa Mon crayon plus connu sous le nom de Boston ma grand mère c'est ADA Martine et Mon grand père MENDOU Jean Batiste (Befayeme ) si tu veux avoir avoir mes coordonnée vas sur www.aesgt.net

8. Djery Ndong D'Andzinggle 02/10/2007

Très encourageant et surtout reconfortant lorsqu'on est de Mitzic et qu'on tombe par hasard (de surcrois à plus de 7000 km de ce lieux qui t'a vu naître) sur la concrétisation d'un projet que l'on a souvent manqué soi même de réaliser. Mes félicitations alors et bon courage pour une continuation qui puisse faire participer notre Mitzic à l'édification d'une identité plurielle, ouverte aux hommes de tous les coins... Salut

9. mvong ayong 05/10/2007

Bonjour, je ne suis pas de Mitzic encore moi du grand nord, mais vive félicitaion pour la recherche de ton passée, de ton histoire et de celle des fang. Encore félicitation pour les initiatives prises dans ce sens par la création d'un site afin de partager le résultats de tes recherches. Nous sommes à vide de connaissance sur notre histoire, mais il ya peu d'infos à ce sujet. Le reveil identitaire fang a t-il commencé ?

10. Armelle MINKOUE MI-MBA 02/11/2007

je voudrai feliciter l'initiateur de ce concept, vous ne savez pas quel fierté on eprouve lorsqu'on trouve des informations sur sa ville natale. je suis de Mitzic et j'y suis mais malheureusement pour moi je suis a l'etranger et cela fait un moment que je n'y suis pas retourner, je voudrais aussi vous encourager à illustrer ce site avec des images, ce ne sera qu'une valeur ajouté a ce que vous avez deja fais jusqu'a lors. vraiment congratulations for this site.

11. webmaster 08/12/2007

bonjour laurent merci pour tes encouragements et savoir que t'es un cousin à moi car mendou bekale était mon oncle paternel je suis d'adzime mon père mba ollame est certainement ton grande père aussi.
t 'as mes coordonnées .

12. Arnaud Ebe Ongone 17/01/2008

Très intéressant et très instructif. Dans le même ordre d'idée, je vous invite a compléter cette lecture avec une publication faite sur l'histoire des fangs : http://documents.univ-lille3.fr/files/pub/www/recherche/theses/CADET_XAVIER/html/these.html

13. OSSELE NKOGHE MVE Gustave 01/02/2008

Je suis très heureux de lire tous ce que vous faites pour Mitzic , je ne sais pas si le responsable de ce site informatique est mitzicois . Pour son inspiration , je lui tire un coup de chapeau car Je suis de cette ville mais je travaille actuellement à Dakar.

"Gustave OSSELE NKOGHE MVE
Auditeur Financier et Comptable , Groupe SODIMEL-Sénégal"

14. Rodolphe Ndong Ngoua 13/03/2008

Mes frères et soeurs Mitzicois, tous ces messages porteurs d'espoir que j'ai trouvé en découvrant ce site m'ont fait énormement plaisir. Ces messages sont la preuve que dans le coeur de tout Mitzicois germe l'amour, l'entente et la convivialité. Je demeure convaincu que grace à vous mes frères et soeurs notre localité connaitra les lendemains meilleurs. Je vous souhaite à tous et à toutes longue vie. Mong ya N'nang Mbeng.

15. Rodolphe Ndong Ngoua 15/03/2008

Juste apporter une petite correction à mon texte du 13 mars 2008. "Germe" prend "ent" et non "e", il s'accorde avec amour, entente et convivialité. Mekang. Mong ya N'nang Mbeng, mong ye Mitzic.

16. le WEB Master 19/03/2008

l'auteur de ce modeste travail est effectivement fils de mindzic c'est tout simplement pour repondre à monsieur Ossele nkoghe Mve.

17. Denis 01/06/2008

Felicitation, je suis fier de toi; Mes encouragement. pourrais tu 'indiquer des sites ou je peux trouver des info sur l'histoire des fangs deouis l'arivée au gabon et leur situation aujourd'hui. c'est trés important pour moi.
etudiant à Dakar

18. NDONG IRENE 12/06/2008

FIERE D'APPARTENIR A UN SI GRAND GROUPE

19. Alphonse-Donald Nzé-Waghe (site web) 30/10/2008

Toutes mes félicitations, mon cher frère, pour l'initiative louable de faire connaitre l'histoire de la migration fang et celle de Mitzic,notre belle localité, en la portant sur la scène internationale. Je suis de Mitzic, du village Atour.Pour le moment, je me trouve à Québec (Canada).C'est en cherchant des informations sur la période pendant laquelle s'établit le camp militaire français à Mitzic que je découvre votre site. Si vous avez des informations à ce propos, prière de me les envoyer.
Akiba abui.

20. esseng mendame olga armelle 24/12/2008

Akiba Abouin pour ce site qui nous retrace nos origines

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site