Quels sens donnez-vous à ces 2 proverbes fañ?

Auteur  
# 16/03/2007 à 03:31 Akomo Zoghe Cyriaque

-------OYAP ONE AWU!!!!! Traduction libre: "l'éloignement est une mort est en soi"!!!!

--------KUP YE OPWAL (OPWA) MEYONG MEBEGN!!! Traduction libre: "La poule et la perdrix, deux espèces différentes"

Mekang!!!
A réfléchir!!!!!
# 07/10/2008 à 07:02 Nkom AboraAyong
Oyap one Awu a yili na eyong mot ane oyap ane fe ane ane nwuan. O siki nye yen ngue kobo nye. eyong dzam da kui ayong ete mot ane oyap ane ki bo dzom ezing ane fo'o ane nwuan. A yili mfe ene na Oyap one minteign nnem ane awu eyon wa dzing mot te abui amu a ne wo oyap.

Kup ba opwa meyong mebegn: Kup ene onon ya nam opwa one ono ya afan. Ngui ene nlo ane mot keng ngui nlo otu oyem dek. le gorille a une tete semblable a la tete de l'homme mais essaye de raser la tete du gorille pour en decouvrir la difficulte et par consequent la difference entre l'homme et le gorille. Ceux qui se ressemblent, ne sont pas toujours pareils ou semblables. En d'autres termes, tout ce qui brille n'est pas or.

je suis fang du sud cameroun mais je suis fier de mes freres du Gabon, Guinee, Cap vert, Congo et particulierement de Mindzic qui est un centre au coeur de tout fang. Ce fut le point ou la nation fang atenuso dernier sursaut de dignite et de suverainete. je crois quetous les fangs doivent de nouveau reparir de la pour rebatir cette nation culturelle qui serait vraiment admirable et formidable en Afrique et meme dans le monde.
# 22/10/2008 à 18:56 Rodolphe Ndong Ngoua Oyono Eyang
Mboloani.

OYAP ONE AWU
A yili na: Partir c'est mourir un peu.

Quant à KUP YE OPWAL MEYONG MEBEGN,c'est aussi une façon de dire que chacun est unique dans son genre.
# 27/10/2008 à 14:39 cyriaque
Merci pour vos interventions Rodolphe et Nkom AboraAyong! Nous allons poursuivre la reflexion et reccueillir d'autres définitions!

Merci
# 31/10/2008 à 16:45 Rodolphe Ndong Ngoua Oyono Eyang
Quel sens donner à ce proverbe fang?

Assoumega dzam ede ene dzam
# 13/11/2008 à 12:28 Cyriaque Akomo Zoghe
Pour ma part et selon mon entendement:

"Assoumega dzam ede ene dzam"

voudrait dire que pour commencer une entreprise, il ne suffit pas déjà d'être milles personnes poue le faire, ni même avoir déjà toutes les idées possibles et susceptibles de cerner tous les aspects du problème ou de l'entreprise que l'on souhaite mener à bien, mais ce qui compte c'est le COMMENCEMENT, quelque soit les moyens humains et matériels!!!
# 07/12/2008 à 22:49 Biveghe Bi Ndong Wilfried

En ce qui me concerne, "Assumega dzam ede dzam", voudrait dire que dans toute activé humaine, la prise de décision pour débuter une opération reste très déterminante. Surtout déterminant pour la suite et sa réussite toute entière. Par exemple pour construire une maison, il faut bien un soubassement.
Pour cela, il ne faut attendre une aide extérieur pour commencer à constriure nôtre Mitzic

Mekang
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×